photositetouffue

Les caractéristiques techniques définies, la phase de conception  peut débuter.

Il est alors temps de rêver, d'imaginer afin de créer la structure de son jardin. Pour cela, une petite promenade dans le jardin peut aider à passer du rêve à la conception.

  • Place à l’imagination mais dans le respect des conditions déterminées par l’état des lieux. Des courbes, des carrés, des îlots de permaculture, des lignes ou bandes.

    Afin de ne pas perdre sa motivation, il est important d'aménager un jardin par zones. S'attaquer à l'ensemble des espaces dans un même temps peut vite devenir fastidieux et complexe.

  • Préférer partager le jardin en différentes zones un peu à l'image des pièces d'une maison.

    Il faut alors déterminer les fonctions des différents espaces et  identifier les emplacements stratégiques

  • l'entrée du jardin, zone d'accueil,
  • les cheminements, zones de circulation,
  • le ou les coins repas, enherbés ou en terrasses
  • le coins repos dédié à la rêverie
  • les éléments disgracieux à éventuellement camoufler

Cette méthode permet de mieux cibler le style, les dimensions, les besoins écologiques, les coloris dominants. Dans cette démarche, le choix des végétaux constituera la phase ultime de la conception.

Ne pas commencer par choisir les végétaux « sur un coup de cœur » puis se questionner sur leur emplacement . Cette méthode peut conduire à des aménagements aussi incohérents, techniquement (respect de la physiologie du végétal et donc de son épanouissement) qu'esthétiquement.

compteur.js.php?url=Mu3LSlhgEKA%3D&df=Wr