Faire le tour de son jardin...

IMG_20190527_203525

Effectuer un état des lieux détaillé :

Inventorier l’ensemble des éléments végétaux et non végétaux présents dans le jardin par exemple, présence de vieux arbres ou souches, haies plantées ou spontanée, murs, clôtures, pergolas, terrasse, allées... Élaborer un croquis. Repérer les dénivelés de terrain, leurs atouts et inconvénients. Indiquer les points hauts et les parties en bas de pente. Examiner les avantages et inconvénients de chacun de ces éléments: protection contre le vent, élément d'ombrage, présence de plantes spontanées mellifères, à baies ou refuges pour la faune du jardin, circulations dans le jardin... Identifier les différents micro-climats présents. Souvent, la présence de l'habitation constitue l'élément construit le plus important et implique donc des expositions différentes (par exemple partie Nord et Sud du jardin) mais également la présence d'un arbre modifiera le micro-climat. Préciser sur le croquis les zones d'ensoleillement, d'ombre, l'exposition au vent, les espaces plus chauds et secs ou au contraire plus frais et humides. Rechercher la présence des plantes spontanées dominantes et préciser leurs caractères indicateurs (type de sol notamment) ainsi que leurs intérêts écologiques (services écosystémiques). En cas d'impossibilité, par exemple, le terrain a été décapé en avant projet, se renseigner sur le type de roche-mère de la zone géographique sur laquelle est implanté le jardin.